Les luminaires LED à blanc variable (2700K-6500K) permettent d’adapter les séquences de températures de couleur en fonction des besoins selon le moment de la journée et de l’activité. Pour cela, nous vous proposons divers produits, avec télécommande , WIFI ou programmable par DALI/DMX.

products05

    • En 2011, le  « Centre de transfert pour la neuroscience et l’apprentissage » a mené une étude dans des écoles en Allemagne, afin de déterminer si et de quelle manière un éclairage optimisé sur le plan biologique dans une salle de classe peut contribuer à renforcer la vivacité le matin. La question : une lumière similaire à la lumière du jour peut-elle contribuer à augmenter la concentration et la vivacité des élèves le matin et leur permettre d’obtenir de meilleurs résultats à des tests cognitifs ?
    • Éclairage optimisé sur le plan biologique
      Certaines caractéristiques d’éclairage déterminent si notre système biologique est stimulé de manière efficace. Parmi ces caractéristiques figurent la température de couleur, la planéité et l’orientation de la lumière ainsi que la lumière dynamique en fonction des moments de la journée.
    • Température de couleur
      Nos photorécepteurs  » biologiques  » réagissent fortement à la lumière bleue. Cela signifie que la rétine est particulièrement stimulées par des sources lumineuses avec de fortes composantes de bleu, c’est-à-dire des sources lumineuses avec une température de couleur élevée. Les sources lumineuses blanc froid d’une température de couleur de 6 500 Kelvins et plus. Fondamentalement, les sources lumineuses blanc chaud telles que les lampes halogènes peuvent également être utilisées. Toutefois, pour obtenir des effets comparables, des intensités lumineuses nettement plus élevées qu’avec une source de lumière blanc froid sont nécessaires, ce qui se traduit par une consommation d’énergie plus importante et d’éventuels effets d’éblouissement.
    • Planéité et orientation de la lumière
      Les photorécepteurs sont répartis de manière uniforme sur la rétine de l’œil. Plus le nombre de récepteurs stimulés simultanément est élevé, plus l’effet est important. Un éclairage plan permet de stimuler le plus grand nombre de récepteurs. Les récepteurs les plus sensibles étant situés dans la partie inférieure de la rétine, c’est la lumière qui arrive du dessus qui stimule le mieux ces récepteurs. Dans la nature, cela correspond à la lumière du ciel. Il est possible d’obtenir le même effet dans les pièces grâce à des sources lumineuses planes ou des surfaces éclairées comme des murs et des plafonds lumineux. Dans ce cas, les surfaces doivent pouvoir bien réfléchir les composantes de bleu de la lumière.
    • Lumière dynamique en fonction des moments de la journée
      Dans la nature, l’intensité lumineuse et la température de couleur de la lumière du jour se caractérisent par une séquence continue et dynamique. Cette dynamique liée au moment de la journée doit également être intégrée à l’éclairage efficace sur le plan biologique de la pièce afin de renforcer sensiblement les phases actives et calmes de l’organisme humain. Dans la pratique, des systèmes de gestion d’éclairage permettant d’adapter les séquences de températures de couleur en fonction des besoins en fonction du moment de la journée et de l’activité.
    • Résultats de l’étude
      L’étude a révélé des résultats globalement positifs pour les élèves qui avaient suivi les cours dans la classe équipée d’un système d’éclairage efficace sur le plan biologique. L’augmentation de la faculté d’attention, la rapidité des performances cognitives et la capacité de mémorisation du groupe d’intervention et du groupe de référence ont été directement comparées. Lors du test, le groupe d’intervention a obtenu des résultats nettement meilleurs que les autres élèves des classes de référence. L’augmentation de la rapidité des performances cognitives était également nettement supérieure et une tendance similaire a été observée en ce qui concerne les tests menés sur les capacités de mémorisation. Il a également été démontré qu’un éclairage optimisé sur le plan biologique avait des effets à court terme.
    • Résumé
      Il est possible d’augmenter l’attention et les performances cognitives des élèves ou des enfants dans les crèches à l’aide d’un éclairage optimisé sur le plan biologique. Ceci est également valable pour les adultes au travail. Grâce au nouveau système d’éclairage conçu pour simuler la lumière du jour, les élèves participants ont obtenu de meilleurs résultats que le groupe de référence à des tests normalisés évaluant la faculté de concentration. La vitesse d’exécution a également considérablement augmenté. Cela révèle que les nouveaux concepts d’éclairage qui se rapprochent de la lumière naturelle et des propriétés de la lumière du jour pour les pièces intérieures ont des effets positifs sur l’organisme biologique.